…………………………Edition 2019

 


 

 

Pour télécharger le bulletin d’inscription cliquez sur ce lien

 

Marguerite de Lorraine-Vaudémont, (1463-1521)femme de caractère et sœur du duc René II, petite fille de René d’Anjou, arrière grand mère du roi Henri IV, princesse lorraine, duchesse d’Alençon, comtesse du Perche et religieuse clarisse.

Entrée par son mariage dans la maison d’Alençon, Marguerite de Lorraine-Vaudémont issue des maisons de Lorraine et d’Anjou a connu un destin singulier. Veuve à 30 ans, sensible à la pauvreté qui l’entoure, après avoir élevé ses trois enfants elle se tourne vers les ordres religieux et rejoint en  1518 les Clarisses du monastère d’Argentan à l’âge de 54 ans. Quatre siècles après sa mort elle est béatifiée en 1921 par le pape Benoît XV.  

Marguerite est née au château de Vaudémont en 1463, elle est la fille de Ferry II, comte de Vaudémont et de Yolande d’Anjou, duchesse de Lorraine et de Bar. Pour les Lorrains, elle est la sœur du duc René II. C’est après la mort de son père (à Joinville le 31 août 1470) que la jeune Marguerite fut confiée par sa mère, la duchesse douairière de Lorraine à son grand-père le Roi René qui poursuivra son éducation loin d’une Lorraine menacée par les prétentions Bourguignonnes. René habite des bastides, résidences rurales de vastes terres agricoles et d’élevage aux environs d’Aix, de Marseille ou de Saint-Rémy de Provence où courent des cerfs et d’autres animaux sauvages.

                                                   Statue de Marguerite de Lorraine près de la basilique de Sion en Lorraine.